Accélérateur d’Agilité RH

Le Blog Newext RH

Les 12 travaux des RH, épisode 7 « Formation, développement collaborateur »

Thierry Dutranois Thierry Dutranois

Après avoir évoqué dans les précédents éditos, l’automatisation des processus RH, la Data RH, le Cloud, plus récemment, l’expérience et l’engagement collaborateur, nous appréhendons un des fondamentaux historique du SIRH : la formation.

La formation, un acteur qui intègre 4 catégories d’interlocuteurs :

  • Internes au service formation,
  • Internes à la DRH,
  • Internes à l’entreprise,
  • Externes à l’entreprise.

Un acteur privilégié pour qui les questions budgétaires n’étaient pas un sujet ; La preuve : « Chaque année, quelque 32 milliards d’euros sont dépensés pour former les adultes et les apprentis. » *

De la loi DELORS (1971) à la loi EL KOMRI (2016), en passant par le CPF (2014), cette année encore (2018)** voit poindre une nouvelle réforme. La formation n’a eu ainsi de cesse d’accompagner les problématiques RH et de fait, celles de nos solutions informatiques RH.

Depuis quelques années, la formation vit une mutation, autant dans ses pratiques que dans ses moyens pédagogiques ou outils utilisés. Déjà en 2015, CEGOS mettait en avant, dans son book de l’innovation, 7 thématiques qui alimentaient la transformation numérique de ce domaine :

  • « Les MOOCs : révolution ou feu de paille ? »,
  • « Gamification : peut-on vraiment apprendre sans effort ? »
  • « Visioformation, e-Learning, vidéocasts, mobile Learning : la formation en présentiel est-elle dépassée ? »
  • « Apprenant autonome : le formateur sert-il encore à quelque chose ? »
  • « Nouveaux outils : peuvent-ils vraiment mesurer le ROI des formations ? »
  • « Faut-il vraiment innover en matière de formation ? »
  • « Formation en ligne : comment maintenir la motivation à l’heure du zapping permanent ? »

Ces problématiques concernaient tant la méthode que l’outil…

Un éventail d’usages et/ou de solutions pour participation au développement

Il faut différencier les modalités pédagogiques de l’outil même de formation. Ci-dessous 2 sources sur l’utilisation des moyens pédagogiques.

Source CEGOS – La formation professionnelle en 2017


Source TalentSoft et ISTF « les chiffres 2018 du Digital Learning »

En termes d’outils, les modules formation étaient synonymes de :

  • Catalogue de formation,
  • Recensement des souhaits de formation,
  • De suivi du budget formation,
    Et plus rarement :
  • De pilotage,
  • D’analyse des plans de formation.

Le numérique ou digital a modifié le paradigme de la formation

Comme évoqué dans nos 2 précédents éditos, sur l’expérience collaborateur et l’engagement collaborateur, le collaborateur a aujourd’hui des exigences vis-à-vis de son employeur.

Exigences exprimées à titre d’exemple dans ce livre blanc de SPEEXX*** :
« Les salariés, et notamment les Millenials, recherchent en effet une expérience de travail productive et engageante ; ils souhaitent se sentir pris en considération par une entreprise soucieuse de développer leurs compétences et leur employabilité. Glassdoor a interrogé les Millennials et le constat est sans appel : pour eux, l’atout le plus important de la marque employeur d’une entreprise est sa culture d’apprentissage. L’étude précise également que 42% d’entre eux seraient prêts à quitter leur entreprise s’ils estiment ne pas acquérir suffisamment de nouvelles connaissances. »

Changement de paradigme partagé par les professionnels RH puisque de leur côté, 39% jugent très important de répondre aux attentes et demandes des salariés, et 54% estiment assez importante ces questions.

Source « BAROMÈTRE MANAGEMENT DE LA FORMATION - 2e ÉDITION par RHEXIS »

Nous avons déjà dit que, longtemps, la formation a été associée à un mode de fonctionnement administratif (gestion de catalogue, des convocations…), aujourd’hui, rattrapés par la gestion des talents, la puissance du Web, les responsables formation prennent ou doivent prendre un rôle de facilitateur. Tant pour les managers que les collaborateurs.

Les offres de Digital Learning permettent désormais d’adresser des formations de type « Blended Learning »****, formations ciblées qui permettent par le canal vidéo de partager et enrichir des micro-formations personnalisées. Ces offres permettent notamment à chaque collaborateur d’être acteur de son expérience professionnelle en poussant l’offre de formation qui lui est nécessaire au bon moment, et peu importe où il est.

Quelles tendances ?

Les 10 tendances de la formation 2018 selon l’infographie de Learning-Tribes***** :

  • Polyvalence : L’automatisation transformera les employés et les formateurs,
  • Learning Centric : Des parcours de formation centrés sur l’apprenant,
  • Immersion : Apprentissage virtuelle au service d’une formation réelle,
  • Ecosystème : Développer des partenariats pour créer les meilleures formations,
  • ATAWAD, AnyTime, AnyWhere, AnyDevice,
  • Blended : Mixer présentiel et digital pour une formation efficace,
  • Personnalisation : Fin des formations sur étagères, formation personnalisée au travers de la culture d’entreprise,
  • ROI : De la satisfaction aux impacts sur l’activité,
  • Emotion : « Parce que la formation doit rester un plaisir »,
  • IA : Préparer les hommes à évoluer avec des outils plus intelligents.

Nous nous dirigeons donc vers :

  • Des logiciels ouverts aux salariés (possibilité de suivre son historique de formation, d’éditer sa convocation…),
  • Des entreprises plus concernées, donnant plus de visibilité aux collaborateurs sur les données présentes dans les solutions,
  • Une volonté de pilotage du budget formation,
  • Une mesure du ROI de la formation au travers de l’analytique RH. Pour permettre aux services formation de passer d’un centre de coût à un rôle de Business Partner.
  • Des formations qui s’inscrivent dans une logique de parcours de carrière. Les éditeurs ont pris conscience de ce besoin de parcours « métier » propre à certaines branches.

En conclusion

La digitalisation de la formation, une obligation !
Quels enjeux et/ou avantages ?

  • Pour l’entreprise, résolution de l’équation coûts / volume / performance,
  • Pour les collaborateurs, la formation dont ils ont besoin, rendue plus accessible (suppression des supports papier, mise à disposition d’une plateforme, numérique dans les formations en présentiel).
    A l’ère du 3.0, il y a une augmentation exponentielle du volume de connaissances, d’informations. Augmentation qui s’accompagne de nouvelles attentes des apprenants, et ce quelle que soit leur appétence digitale.
    Le duo gagnant ? Digital et interactions humaines.

Cette recette « formation » devra permettre de favoriser :

  • L’engagement des salariés,
  • La qualité du service RH,
  • Le management,
  • La reconnaissance,
  • Le développement professionnel,
  • La qualité de vie au travail, la mobilité, la flexibilité, pour construire une organisation apprenante.

* https://lentreprise.lexpress.fr/gestion-fiscalite/impots-taxes/les-entreprises-ont-augmente-leur-contribution-a-la-formation-professionnelle_1846598.html
** http://www.orientation-paysdelaloire.fr/ContentMedia/OPDL/ARTICLES/2016/Historique-de-la-formation-professionnelle-continue
*** https://www.speexx.com/fr/livres-blancs/formation-user-centric/
**** Présentielle et à distance
***** https://itsocial.fr/leadership/gestion-des-talents-leadership/10-tendances-de-formation-2018-infographie/

< Retour à la liste des articles du blog

Laissez-nous vous accompagner !

Décrivez-nous votre besoin à l’aide de notre formulaire de contact !

NewextRH

B. 01 78 84 44 19
4 Place Louis Armand, 75012 Paris
www.newext-rh.com

© NewextRH 2018 - Mentions légales