Accélérateur d’Agilité RH

Le Blog Newext RH

Quels sont les facteurs qui amènent à la digitalisation des RH ?

Avant de commencer notre lecture, découvrez notre édito sur la digitalisation RH.

La digitalisation de l’entreprise est en marche ! Selon une étude de l’IFOP*, 63 % des salariés ont le sentiment de vivre une révolution concernant la transformation digitale en 2018. Souvent, ce sont les nouveaux outils qui sont cités comme principaux marqueurs de cette transformation : avènement du SaaS, la multiplication phénoménale des applications, des terminaux mobiles, etc. Au-delà des outils, les habitudes des salariés se modifient elles aussi. Le télétravail fait tant bien que mal son arrivée dans les entreprises françaises. La DSI n’est plus la porte d’entrée obligatoire pour ce qui touche à l’informatique. Une véritable porosité s’établit entre vie personnelle et professionnelle… Bien sûr, ces mutations dans les technologies et dans les usages impactent fortement les ressources humaines. Quels sont donc précisément les facteurs qui amènent les RH à se digitaliser ?

La transformation digitale de l’entreprise tirée par l’externe


Depuis plusieurs années, les entreprises passent d’une culture axée produit à une culture axée client. Digitalisation du parcours client, chatbot, expériences immersives, UX**, etc. De nombreux concepts ont vu le jour pour tenter de reconnecter le client à l’entreprise, recréer une relation, une interaction, construire une communauté… Bien évidemment, ce changement de paradigme n’a pas des répercussions uniquement sur l’externe. En interne, les fonctions supports sont priées d’adopter la même posture : se mettre au service de leurs clients, c’est à dire les autres services de l’entreprise. Pour les ressources humaines, cela implique de repenser leur mode de fonctionnement et de mettre l’expérience salarié au cœur de la réflexion.

Toutefois, de nombreuses études mettent en avant le fait que les entreprises ont tendance à négliger la performance de leurs outils digitaux internes. Par exemple, selon Deloitte, six entreprises sur 10 estiment que l’expérience collaborateur est un défi important, mais seules 23 % se sentent matures***. Le chantier à mener est donc vaste et encore plus particulièrement pour les ressources humaines, une fonction peu digitalisée au départ.

Changements des attentes des salariés : la nécessaire adaptation des RH


La digitalisation des RH ne s’explique pas que par la stratégie adoptée pour satisfaire les clients, bien au contraire. Les changements des attentes des salariés la poussent considérablement. La frontière entre vie personnelle et vie professionnelle étant de plus en plus floue, les collaborateurs s’attendent à avoir des performances égales en terme d’outils mais aussi de service. L’arrivée des millenials sur le marché du travail renforce encore cet état de fait.

Par ailleurs, la mobilité professionnelle étant de plus en plus forte, tout un chacun s’attend à retrouver les avantages connus dans une entreprise (télétravail, catalogue de services, procédures dématérialisées, etc.) dans la suivante. La pression est donc plus forte pour les fonctions supports. Elles doivent être en mesure de proposer des processus administratifs digitalisés, moins chronophages, une plus grande autonomie et une simplification dans les démarches. Evidemment, les RH sont en première ligne.

La mutation du rôle de DRH : un recentrage sur le cœur de métier


Les RH sont également amenées à se digitaliser car leur rôle a beaucoup changé. Elles doivent désormais se présenter comme leader de la transformation de l’entreprise, montrer l’exemple en matière de pro-activité, devenir plus agiles. Pour preuve : 65 % des entreprises réorganisent leur service RH pour soutenir la transformation digitale***.

Cette mutation n’était pas possible il y a quelques années, car les technologies étaient longues et coûteuses à mettre en place. Faire évoluer les pratiques prenait donc du temps, beaucoup de temps… Désormais, mettre en place une plateforme de services RH pour faciliter les procédures d’onboarding, de gestion des absences, des entretiens annuels, par exemple, est très simple. De plus en plus de services RH passent le cap. Cela leur permet de se consacrer à des tâches à plus haute valeur ajoutée - comme le recrutement et la gestion des talents - et de passer plus de temps sur le terrain - aux côtés des managers - qu’en back-office.

Les ressources humaines sont dans l’obligation de passer par la case “transformation digitale” pour répondre aux nouveaux enjeux de l’entreprise. Cette digitalisation, même si elle chamboule les pratiques dans un premier temps, s’avère être une excellente nouvelle. Elle permet aux RH, tout comme aux salariés, de devenir plus performants, plus concentrés sur leur coeur de métier. Enfin, avec l’arrivée massive des millenials (75 % de la masse salariale en 2030), les services RH ont tout intérêt à devenir des acteurs de la digitalisation.

*Baromètre 2018 Digital Workplace IFOP
**User Experience
***Tendances RH 2017, New rules, new game - Mars 2017 - Deloitte

< Retour à la liste des articles du blog

Laissez-nous vous accompagner !

Décrivez-nous votre besoin à l’aide de notre formulaire de contact !

NewextRH

B. 01 78 84 44 19
4 Place Louis Armand, 75012 Paris
www.newext-rh.com

© NewextRH 2018 - Mentions légales