Newext RH

Révision salariale : comment digitaliser votre processus concrètement ?

Majoritairement gérées sous Excel, les révisions salariales sont des processus complexes qui nécessitent une grande souplesse fonctionnelle. Pour cela, Excel est le roi ! Les gestionnaires ont toute la latitude nécessaire pour développer des fichiers totalement sur mesure. De plus, le tableur se révèle aussi idéal du point de vue des contributeurs (managers, correspondants RH, etc.). Les feuilles de calcul restent des outils simples à prendre en main et à compléter.

Bien sûr, il y a un revers de la médaille et il peut avoir des impacts très nocifs pour l’entreprise. Que ce soit par rapport à la sécurité ou à la qualité des données, les tableurs ont de nombreux désavantages. Pour les pallier, certains éditeurs logiciels ont créé des solutions dédiées. Voyons donc comment procéder pour digitaliser concrètement votre processus de révisions salariales.

Première étape : prendre conscience des faiblesses d’Excel pour les révisions salariales

Les révisions salariales sont des processus aux enjeux forts dans les entreprises. Vous êtes scrutés de près par les partenaires sociaux, les salariés, mais aussi les dirigeants, ils doivent donc être infaillibles. Malheureusement, c’est rarement le cas en utilisant Excel… Même en développant des macros complexes, en sécurisant les fichiers grâce à des fonctionnalités de gestion de droits ou en effectuant de solides contrôles de cohérence manuels, les erreurs sont souvent de mise. Et quand ce ne sont pas des erreurs “humaines”, ce sont des fichiers ou des données qui manquent, car tel ou tel manager n’a pas répondu, par exemple.

En bref, les failles sont nombreuses et dangereuses. Les informations traitées dans les processus de révisions salariales sont sensibles et très personnelles. Parmi les nombreux allers-retours effectués entre les managers, les RRH, la DRH, etc., il n’est pas impossible qu’un document tombe entre de mauvaises mains. En ces temps de RGPD, ce sont des situations à proscrire absolument ! Par ailleurs, des données incohérentes ou une erreur de calcul dans une formule et c’est tout le processus qui est remis en cause… Là aussi, c’est un risque à diminuer au maximum, si vous ne souhaitez pas entacher l’image de la DRH.

Deuxième étape : faire confiance à des acteurs spécialisés

Vous avez pris conscience des problématiques liées à la gestion des révisions salariales sous Excel, la question est maintenant de savoir comment changer la donne ? Vous ne pouvez pas vous tourner vers les logiciels de gestion de la paie, pas adaptés à vos besoins, ni vers le SIRH qui manque de souplesse, alors que faire… Heureusement, il existe des acteurs spécialisés sur le sujet. Ces éditeurs de logiciel viennent souvent eux-mêmes du monde des ressources humaines et ont été confrontés au challenge des révisions salariales.

Les solutions SIRH généralistes et de Talent Management sont très efficaces dans leur domaine, mais répondent partiellement aux spécificités du processus de révision salariale et aux besoins de pilotage, de reporting et d’analyse indispensables. Il manque tout un aspect “cadrage financier”. C’est pour cette raison que de plus en plus d’entreprises acquièrent des solutions dédiées en complément. Elles leur permettent de garder toute la souplesse d’Excel tout en améliorant leur processus.

Grâce à ce type de solution dédiée, vous ne serez pas obligé de vous conformer au fonctionnement, parfois contraignant, d’un module d’un SIRH généraliste. Vous ne serez pas non plus obligé de convaincre la DSI de vous faire un développement sur mesure, long et coûteux pour sécuriser vos révisions salariales.

Troisième étape : entrer dans le vif du sujet !

Une fois la solution logicielle choisie, par vous ou votre prestataire aguerri, vous pourrez enfin vous lancer dans la digitalisation concrète de vos révisions salariales. En deux ou trois semaines seulement, vous aurez à votre disposition un logiciel “Excel like” sécurisé et performant. Il vous permettra de gérer les relances automatiquement, de consolider les données en quelques clics, d’obtenir des statistiques financières en un clin d’oeil… Vous pourrez aussi, directement depuis le logiciel, générer les avenants au format pdf par exemple. Bref ! Vous gagnerez un temps considérable sur la gestion de votre processus. Ce temps, vous pourrez le consacrer à l’analyse des retours et l’ajustement des budgets disponibles.

Cerise sur le gâteau, déployer un tel logiciel ne nécessite pas de passer des heures à négocier un budget mirobolant. Ils sont très abordables et leur ROI immédiatement palpable… De quoi plaire à votre direction ! Et si vous avez des doutes sur votre capacité à les convaincre, n’hésitez pas à faire appel à nos experts, ils ont l’habitude 😉

Newext RH, votre partenaire de A à Z
dans la digitalisation de vos processus RH

Simplifions demain !

Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous

à lire sur le blog de la digitalisation RH

DRH : comment gérer la complexité du CSE grâce à la digitalisation

10 Déc 2019

La fusion des trois instances représentatives du personnel (délégués du personnel, comité d’entreprise, comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) en « comité social et économique » (CSE) a provoqué un vrai chamboulement dans les entreprises. D’autant qu’elle est liée à des modifications profondes de fonctionnement des heures de délégation des représentants du […]

En savoir plus

Révision salariale : comment digitaliser votre processus concrètement ?

29 Nov 2019

Majoritairement gérées sous Excel, les révisions salariales sont des processus complexes qui nécessitent une grande souplesse fonctionnelle. Pour cela, Excel est le roi ! Les gestionnaires ont toute la latitude nécessaire pour développer des fichiers totalement sur mesure. De plus, le tableur se révèle aussi idéal du point de vue des contributeurs (managers, correspondants RH, […]

En savoir plus

La dématérialisation des contrats de travail, pas si anecdotique !

07 Nov 2019

La dématérialisation est une partie non négligeable des stratégies de transformation numérique des entreprises et notamment des DRH. Le cadre légal encourage d’ailleurs cette démarche. La loi El Khomri, modifiée le 1er janvier 2017, organise par exemple la mise en place du bulletin de paie électronique. Cette initiative est très suivie par les directions et […]

En savoir plus