Newext RH

Baromètre social : comment le réinventer et mieux engager vos collaborateurs ?

La digitalisation des ressources humaines prend un ampleur nouvelle depuis quelques années. Les DRH ont pris conscience de ses effets vertueux tant au niveau de l’organisation interne du service que dans la relation avec les salariés. Néanmoins, il reste encore de nombreux chantiers à mener et l’engagement collaborateur en fait clairement partie. En effet, 86 % des décideurs jugent qu’il est important d’améliorer l’engagement des collaborateurs d’ici à 2020 selon une étude MARKESS by exaegis. Le dernier rapport Deloitte Tendances RH 2019 montre également bien le phénomène : plus de 60 % des DRH constatent que la corrélation entre l’engagement et la productivité est forte. De ce fait, ils associent étroitement les business leaders aux réflexions autour de l’employee experience.

Quel est la place du baromètre social dans la digitalisation RH et l’amélioration de l’engagement ? Comment mieux faire ? La réponse dans cet article.

Digitalisation du baromètre social : un premier pas vers un meilleur engagement ?

Pour démarrer ces grands projets visant à améliorer l’engagement des collaborateurs, le baromètre social est très souvent la première étape. Sorte de “thermomètre de la qualité de vie au travail”, il permet de récolter les avis des salariés et de planifier les actions correctives nécessaires. Cependant leur efficacité est limitée et il n’est pas rare qu’il soit mal perçu, voire boudé par les salariés. En effet, majoritairement réalisé une fois par an par les ressources humaines, il ne permet d’avoir qu’une vision tronquée, à l’instant T. De plus, les taux de participation sont souvent assez bas, autour de 30 %, et les analyses très longues. C’est d’ailleurs l’un des principaux reproches fait par les salariés (et certainement une cause de leur désintérêt) : les actions menées à la suite des baromètres prennent des mois à être présentées et engagées. Parfois, le problème identifié n’existe plus ou, au contraire, il a pris une toute autre envergure.

Ce manque de réactivité peut être résolu en augmentant la fréquence des sondages réalisés auprès des équipes. Grâce à des questionnaires moins longs mais plus nombreux, les RH peuvent plus facilement analyser les problèmes et trouver des solutions concrètes porteuses de bénéfices à court terme. En ce qui concerne la volonté des salariés à répondre à ces sondages, la solution est de les rendre plus accessibles (sur mobile par exemple), plus ludiques et plus proches de leurs préoccupations. Vous allez me dire, plus simple à dire qu’à faire, mais détrompez-vous…

Digitaliser les sondages salariés : un projet moins chronophage qu’il n’y paraît

Pour digitaliser efficacement les sondages salariés et par voie de conséquence améliorer l’engagement collaborateur, pas besoin de disposer d’un budget pharaonique ou d’un ETP dédié. La première étape est de passer d’un mode “process centric” à “people emphatic”, c’est à dire tirer un trait sur les baromètres longs et fastidieux à construire, mais aussi à remplir. L’idée est de partir des attentes des salariés pour construire des sondages dans lesquels ils se retrouvent, tant par la forme que par le fond. Pour cela il faut évidemment être à l’écoute mais aussi être observateur : si vos équipes passent leur temps sur leur smartphone, il est évident qu’un sondage via une appli mobile, ludique de surcroît, sera plus adapté.

Une fois ces sondages réalisés, vous devez les utiliser à bon escient pour mettre en place des projets d’amélioration de la QVT. Pour cela, il est essentiel que vous puissiez bénéficier d’une solution qui agrège directement les résultats et vous fournisse des tableaux de bord pertinents. Ainsi, vous pourrez vous concentrer sur l’amélioration de l’engagement collaborateur plutôt que sur des tâches administratives.

Bien évidemment, mener ce type de projet peut être chronophage lorsque l’on se lance seul, sans avoir forcément le recul nécessaire sur les processus en place et la connaissance des outils logiciels dédiés. C’est pour cette raison que nous conseillons vivement aux entreprises souhaitant améliorer l’engagement collaborateur de se faire accompagner par un expert des ressources humaines, tant au niveau technologique que processus. Il pourra vous conseiller dans la définition des nouveaux sondages, dans leur mise à disposition auprès des salariés en vous proposant des moyens innovants. Il pourra également vous aider à construire efficacement les plans d’actions qui découleront des résultats, etc.

Bien sûr, si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

Newext RH, votre partenaire de A à Z
dans la digitalisation de vos processus RH

Simplifions demain !

Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous

à lire sur le blog de la digitalisation RH

DRH : comment gérer la complexité du CSE grâce à la digitalisation

10 Déc 2019

La fusion des trois instances représentatives du personnel (délégués du personnel, comité d’entreprise, comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) en « comité social et économique » (CSE) a provoqué un vrai chamboulement dans les entreprises. D’autant qu’elle est liée à des modifications profondes de fonctionnement des heures de délégation des représentants du […]

En savoir plus

Révision salariale : comment digitaliser votre processus concrètement ?

29 Nov 2019

Majoritairement gérées sous Excel, les révisions salariales sont des processus complexes qui nécessitent une grande souplesse fonctionnelle. Pour cela, Excel est le roi ! Les gestionnaires ont toute la latitude nécessaire pour développer des fichiers totalement sur mesure. De plus, le tableur se révèle aussi idéal du point de vue des contributeurs (managers, correspondants RH, […]

En savoir plus

La dématérialisation des contrats de travail, pas si anecdotique !

07 Nov 2019

La dématérialisation est une partie non négligeable des stratégies de transformation numérique des entreprises et notamment des DRH. Le cadre légal encourage d’ailleurs cette démarche. La loi El Khomri, modifiée le 1er janvier 2017, organise par exemple la mise en place du bulletin de paie électronique. Cette initiative est très suivie par les directions et […]

En savoir plus